Pourquoi vous ne sentez pas les mêmes arômes que votre voisin ?

Pourquoi vous ne sentez pas les mêmes arômes que votre voisin ?

Bien choisir un vin ou déguster une nouvelle cuvée c’est faire appel à au moins trois sens (la vue, l’odorat et le goût) mais aussi confronter les avis. Si vous êtes adepte des dégustations œnologiques en famille ou entre amis, vous avez certainement remarqué que parfois, vous ne sentez pas du tout les mêmes arômes que les autres convives !

Apprendre à déguster un vin : humer le contenant

L’examen olfactif d’un vin est une étape indispensable dans le processus de dégustation. D’ailleurs, elle intervient généralement après l’analyse visuelle. Mais comment réussir à mettre les mots sur des senteurs lorsque votre voisin de droite s’exprime sur le cassis tandis que votre voisin de gauche affirme qu’il s’agit de cerise ? Qui a raison ? Qui a tort ? Difficile de trancher…

Chacun s’exprime comme il peut

Il est parfois difficile de mettre les mots sur ce que l’on ressent au goût, alors pour les arômes oenologiques n’en parlons pas ! Pour vous guider lors de vos premières soirées dégustation, vous pouvez vous référer à une roue des arômes. Ainsi, vous apprendrez à identifier les différentes familles d’arômes et à affiner vos propos en vous aidant de cet accessoire qui en a déjà sauvé plus d’un…

examen olfactif pour apprendre à déguster un vin

Chaque dégustateur a une sensibilité qui lui est propre

Ne dit-on pas que les goûts et les couleurs ne se discutent pas ? En oenologie le principe est le même. La dégustation de vin reste subjective et les penchants personnels de chacun peuvent ressurgir lors de l’examen olfactif.

Un conseil : ne vous attardez pas sur ce que vous aimez personnellement. Essayez plutôt de prendre de la distance pour mettre des mots sur ce que vous percevez réellement.

La mémoire olfactive joue aussi son rôle dans la dégustation

Le vécu apporte son lot d’indices. Vous avez déjà goûté un vin similaire ? Cette odeur vous rappelle quelque chose ? La mémoire olfactive est un réflexe qui vient parfois perturber l’analyse d’un vin à déguster. L’odorat est avant tout une connexion entre le cerveau et votre nez. Si vous avez déjà senti une odeur semblable, votre cerveau fera forcément tilt. Comme pour vos goûts personnels, restez objectif face à cet examen !

Si vous ne percevez pas les mêmes arômes que les autres convives autour de la table, pas de panique ! Ne remettez surtout pas en cause votre aptitude à déguster le vin comme un pro. Sachez seulement que le vécu et les sensations restent propres à chacun et qu’ils viennent parfois brouiller légèrement les pistes.
Au contraire, voyez ces contradictions comme un fabuleux sujet de débat qui viendra épicer votre soirée dégustation…

2018-10-15T19:48:30+00:00 8 octobre 2018|Nos conseils|